L’essentiel de la COP21- Jour 5

Les délégations des 195 pays participant à la conférence sur le climat à Paris ont consolidé ce vendredi 4 décembre le projet d’accord universel de la COP21. Laurent Fabius compte sur une copie finalisée samedi à midi.

Lancement de l’Education Day par Najat Vallaud-Belkacem et Ségolène Royal

La journée consacrée à la jeunesse et à l’éducation dans les espaces Générations climat, Education Day, a été lancée ce matin par la ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem et la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et chef de la délégation française, Ségolène Royal.

Cette dernière a déclaré que « les idées audacieuses rencontrent toujours des résistances. Pourtant le changement est possible ».

Ségolène Royal a ensuite rappelé que l’éducation aux enjeux du développement durable concernait tous les âges. De même, les parents jouent un rôle dans l’éducation et la sensibilisation à l’écologie de leurs enfants.

Le Sommet des Elus locaux pour le Climat à l’Hôtel de Ville de Paris

Le Sommet des élus locaux pour le Climat co-présidé par la Maire de Paris, Anne Hidalgo et l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour les villes et les changements climatiques, Michael Bloomberg rassemble des milliers de maires et dirigeants locaux présents pour mettre en avant les engagements de leur villes et pour contribuer à la réussite de la conférence sur le climat.

Lors de l’ouverture du Sommet des élus locaux pour le climat, François Hollande a déclaré :
« Nous serons jugés si nous avons réussi. Davantage si nous avons échoué. Mais nous allons, j’en suis sûr, réussir. »

L’ancien maire de New York Michael Bloomberg, envoyé spécial de l’ONU pour les villes et le changement climatique a quant à lui resitué le rôle de la COP21 :
« Nous ne sommes pas venus à Paris faire l’histoire : nous sommes venus construire l’avenir

Changer les modes de production et de transport, l’appel de l’ancien vice-président américain

Pour éviter de nouvelles catastrophes climatiques, l’ancien vice-président américain Al Gore, présent au Bourget, propose de changer les modes de production et de transport.
Il a déclaré lors d’une conférence de presse :
« J’espère qu’il n’y aura aucun doute et que nous arriverons à résoudre la crise climatique ».

Samedi 5 décembre : une première grande étape pour la COP21

Un texte sera proposé aux 195 pays négociant l’accord sur les dérèglements climatiques. Cela sera la conséquence d’un travail commencé dimanche dernier par les négociateurs avant de passer le relais aux ministres le lundi 7 décembre.
Une nouvelle version du projet d’accord a été rendue publique jeudi 3 décembre. Elle comporte 50 pages en tout dont 26 pages d’accord, illustrant l’avancée des négociations. « Les progrès sont trop lents, nous devons accélérer parce que, si nous gardons le même rythme, je ne vois pas la possibilité d’y parvenir. » a estimé Laurent Fabius.

Bookmark and Share

About admin