- Energie 3.0 : le magazine spécialisé sur l'efficacité énergétique. - http://www.efficacite-electrique.fr -

Grand angle sur l’écosystème des startups en domotique

Posté par admin le 09/03/2015 à 10:49 Dans Domotique,Habitat | Pas de commentaire

Depuis plusieurs décennies, la domotique doit révolutionner l’habitat ; aujourd’hui le marché des maisons connectées arrive enfin à maturité. Alors que la Fédération Française de domotique et l’Institut Xerfi commencent à structurer l’écosystème français, Google vient d’investir plusieurs milliards dans le secteur. Panorama de ces jeunes pépites…

Le savoir-faire des startups cherche à se faire savoir

D’après la Commission de Régulation de l’Energie, « les technologies de l’habitat ont le potentiel pour fournir au client une gamme très riche de services d’éco-efficacité énergétique, allant du suivi des consommations, à leur pilotage, en passant par la gestion et le pilotage de la production locale ». Or avec la hausse inexorable du prix de l’énergie, ces solutions séduisent un public de plus en plus large.

Afin de répondre à cette demande de très nombreux entrepreneurs se lancent dans la création d’offres innovantes. L’un d’eux, Alexandre Chaverot, président d’Avidsen, considère « qu’il existe un vrai savoir-faire » en France, et que l’enjeu principal est désormais de « faire savoir au grand public qu’il a la possibilité d’automatiser et piloter l’intégralité de sa maison ».

Un marché propice au développement des startups

Les maisons connectées intègrent les technologies de l’électronique, de l’informatique et des télécoms dans leurs installations, disposant ainsi de nouvelles fonctions adaptées aux besoins des consommateurs. François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique explique notamment que « l’explosion des smartphones et des tablettes a complètement modifié la perception des gens sur la maison intelligente ».

De plus, Philippe Gattet de l’institut d’études économiques Xerfi, nous indique que le marché a progressé en moyenne de 6% par an entre 2003 et 2010 et recèle encore plusieurs leviers de croissance, tels que la recherche de sécurité ou les objectifs d’efficacité énergétique. En somme, le marché de la maison connectée correspond à « l’esprit des startups », c’est-à-dire qu’il valorise la culture de l’échange d’informations et celle de l’innovation avec, en perspective, d’importants bénéfices.

Petite cartographie des startups à surveiller en 2015

Outre la société Avidsen, de nombreuses startups se lancent en France malgré un environnement réglementaire et fiscal peu favorable. En 2013, le média spécialisé dans les marchés de l’environnement GreenUnivers a recensé plusieurs sociétés hexagonales susceptibles de s’imposer prochainement comme des références, à l’instar de « Lucibel (qui a racheté fin 2012 sa concurrente Homelights pour un montant confidentiel)  Neolux et Xanlite ».

En janvier 2014, c’est le géant américain Google qui a ravivé l’intérêt pour ces technologies en investissant près de 3,2 milliards de dollars dans le rachat de la société Nest. Moins connues, de nombreuses autres entreprises s’évertuent à rendre nos maisons « conscientes ». Dan Jones, l’analyste de Light Reading évoque notamment, Yetu AG, fondée par Christopher Schläffer de Deutsch Telecom mais aussi  Dropcam, SNUPI Technologies Inc et tado°, le concurrent européen de Nest ou encore Canary…

En savoir plus :


Article imprimé depuis Energie 3.0 : le magazine spécialisé sur l'efficacité énergétique.: http://www.efficacite-electrique.fr

Lien de l'article: http://www.efficacite-electrique.fr/2015/03/ecosysteme-startups-domotique/

Copyright © 2011 Rexel. All rights reserved.