La perception de l’efficacité énergétique : Le sondage OpinionWay – Fondation Rexel

Qu’attendent les consommateurs et les professionnels des solutions d’efficacité énergétique ? Comment envisagent-ils les évolutions du secteur ? Pour sa nouvelle édition du baromètre sur l’efficacité énergétique Rexel a élargi le panel aux professionnels de l’énergie. L’ enquête réalisée sur un échantillon de 8201 personnes dans quatre pays (France, Royaume-Uni, Allemagne et Etats-Unis) a permis de rassembler les opinions des consommateurs et des professionnels du secteur sur l’efficacité énergétique. Synthèse des grands enseignements de cette étude.

Le coût de l’énergie : un déterminant majeur du passage à des solutions d’efficacité énergétique

Selon le sondage, près de la moitié des consommateurs se préoccupent de leurs factures énergétiques de façon fréquente (plusieurs fois par semaine), en France en particulier. Une donnée que les électriciens tendent à prendre en compte de manière croissante. En effet, 38% proposent des solutions d’efficacité énergétique précisément pour répondre à une demande croissante des clients. Plus des trois quarts des électriciens interrogés affirment que la réduction des factures est la toute première priorité de leurs clients, avant le retour sur investissements. Paradoxalement, c’est aussi l’argument financier qui incite les clients à décliner des offres d’efficacité énergétique (les électriciens sont 68% à l’affirmer). Un obstacle financier qui a encore plus de poids en France (84%, soit plus 16 points par rapport à la moyenne des pays). Un nombre important d’électriciens (40%) pensent que le prix des nouveaux produits peut être dissuasif.

La sensibilité au montant de la facture énergétique est un déterminant majeur de la mise en place de solutions d’efficacité énergétique dans le logement. Au total 72% des personnes interrogées ont déjà procédé à des améliorations dans leur logement. La plupart ont installé des éclairages LED (64%) ou isolé les murs, fenêtres ou plafond (41%). Plus de la moitié des personnes n’ayant pas effectué d’améliorations prévoient d’en faire, et ce principalement pour réduire la facture d’énergie. En revanche, le prix est un obstacle à la mise en place de telles mesures pour 59% des consommateurs, plus particulièrement pour les 27% qui sont locataires.

Les électriciens confiants dans le futur de l’efficacité énergétique

Ces premiers résultats démontrent un intérêt croissant des électriciens pour les solutions d’efficacité énergétique. Ils valorisent ces solutions notamment pour leur utilité (95%) et leur performance (93%).  C’est donc assez logiquement que 84% des électriciens expriment leur confiance dans le secteur et se disent bien positionnés par rapport aux concurrents. Ils sont également 85% à déclarer qu’ils recommanderaient la filière de l’efficacité énergétique à un électricien entrant sur le marché. Cette confiance dans le secteur de l’efficacité énergétique est renforcée dès lors qu’ils disposent d’une formation professionnelle dans le domaine (c’est le cas de 50% d’entre eux) ou d’une certification (pour 30%).

Pour répondre à leurs besoins dans un futur proche les électriciens souhaitent en priorité disposer de produits et solutions moins chers (en particulier les petites sociétés 76%). Ils sont également 74% à vouloir que des règlementations plus strictes soient mises en place par l’Etat.

Une forte attente de la part des consommateurs en matière d’efficacité énergétique

Les consommateurs sont également enthousiasmés par les solutions d’efficacité énergétique, 89% sont convaincus qu’elles leur permettraient de réduire leur facture d’énergie. Ils considèrent que c’est d’abord à eux qu’incombe la responsabilité d’améliorer l’efficacité énergétique de leur habitat (34%). Les français comptent particulièrement sur les fournisseurs d’énergie (35%) pour les aider à mettre en place ces solutions, tandis que les Britanniques misent sur le Gouvernement (49%). Toutefois une majorité de sondés considèrent que c’est par une évolution des comportements que l’efficacité énergétique pourra être atteinte.

Pour améliorer l’offre à l’avenir, les consommateurs souhaiteraient une réduction des prix (58%), des modes de financements plus adaptés (89%) ainsi qu’une simplification de l’offre (85%).

Bookmark and Share

About admin