- Energie 3.0 : le magazine spécialisé sur l'efficacité énergétique. - http://www.efficacite-electrique.fr -

Comment évolue la consommation d’électricité en France ?

Posté par admin le 11/12/2012 à 15:05 Dans Diagnostics,Europe,Généralités,Habitat,Industrie | Pas de commentaire

Le réseau de transport d’électricité (RTE) français appartenait jusqu’en juillet 2000 à EDF. A cette date, la création du marché européen de l’électricité a imposé à EDF la séparation de la production et du transport de l’électricité. RTE, en tant que dépositaire d’une mission de service public, aux termes d’un contrat signé avec l’Etat en 2005, se doit de garantir un accès équitable au réseau, mais également la sûreté et la bonne qualité de ce dernier, tout en participant au développement du marché européen de l’électricité. Unique gestionnaire du réseau haute et très haute tension,  RTE est en outre le seul opérateur capable de mesurer les niveaux de production et de consommation du pays. Ces informations sont publiées dans un rapport annuel dont les conclusions permettent d’appréhender les principales évolutions énergétiques françaises.

Le chauffage, première source de consommation électrique en France

Premier constat, la consommation française d’électricité a baissé de 6,8% en 2011. Cela s’explique en partie par la douceur des températures enregistrées. Le chauffage des bâtiments reste en effet l’une des principales sources de consommation électrique. La consommation résidentielle liée au chauffage représente 42,6 TWh sur un total de 131,8,  et 21,8TWh sur 213,6 pour le secteur tertiaire.

Hors conditions climatiques, la consommation française d’électricité apparaît en réalité en légère hausse, de 0,8%. Les répercussions de la crise économique sur la consommation industrielle, professionnelle et des particuliers expliquent également une partie de cette baisse de consommation.

Accélération du développement des sources d’énergies renouvelables

Second constat, le parc de production d’énergies renouvelables se développe. Le parc éolien atteignait fin 2011 6640MW de puissance installée, en croissance de 15% par rapport à 2010, avec une part moyenne de 2,5% de la production d’électricité.

Le parc photovoltaïque a connu en 2011 une très forte croissance, avec 2230MW installés contre 878 en 2010. Cette source d’énergie a produit 1,8TWh en 2011 contre 0,6TWh en 2010. Cette tendance se poursuit en 2012 : éolien et photovoltaïque confondus, ce sont près de 2500MW qui attendent d’être raccordés au réseau national. Enfin, le parc thermique à combustible renouvelable a crû en 2011 de 3,9%, avec 1270MW installés représentant 12,3% de l’électricité annuelle produite (soit 5,6TWh).

Baisse globale de la production d’électricité nationale, qui demeure peu carbonée

La production française d’électricité a baissé de 8,3TWh, en écho à la baisse de consommation générale. La production d’électricité en France en 2010 était de 550,2TWh contre 541,9 en 2011. Parallèlement, le mix énergétique a sensiblement évolué vers une plus forte utilisation des énergies renouvelables et du nucléaire, au détriment de la production hydraulique, en recul de 25,6%  (17,3TWh de moins produits en 2011). Ce déficit hydraulique dû aux sécheresses du printemps et de l’automne 2011 a principalement été compensé par le nucléaire.

Au global, la quantité de CO2 émise par la production d’électricité en France se réduit avec 27,4 millions de tonnes de CO2 émises, contre 34,2 en 2010.

La France au cœur du réseau électrique européen

Le solde exportateur français des échanges européens s’est presque multiplié par deux en 2011. Cette évolution est due à la réduction de la consommation française, à la disponibilité des moyens de production en France et à la démarche de sortie du nucléaire en Allemagne et en Suisse. L’exportation d’électricité de la France vers d’autres pays européens est passée de 29,5TWh en 2010 à 55,7TWh en 2011. Auparavant importatrice nette, la France est devenue exportatrice principalement vers l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne.

Quels développements à venir pour le réseau ?

RTE a rendu publique sa nouvelle version du projet de schéma décennal de développement en novembre 2012, définissant « les besoins de développement du réseau au regard de l’évolution des flux d’électricité d’ici 2025-2030 ». Il prévoit entre autres des connexions transfrontalières renforcées, l’installation de 2000 kilomètres de lignes à haute tension, de nouveaux postes d’aiguillages et de transformation pour une meilleure répartition de l’électricité sur le territoire. Sans oublier une incitation permanente à des changements profonds des comportements, en faveur d’une meilleure maîtrise de la consommation.

Photo : JPC24M

En savoir plus :


Article imprimé depuis Energie 3.0 : le magazine spécialisé sur l'efficacité énergétique.: http://www.efficacite-electrique.fr

Lien de l'article: http://www.efficacite-electrique.fr/2012/12/comment-evolue-consommation-electricite-france/

Copyright © 2011 Rexel. All rights reserved.