Alliance entre géants de l’électricité pour développer de nouvelles centrales au gaz

énergie propre, efficacité énergétique General Electric (GE) s’est allié à EDF pour développer des centrales électriques au gaz à cycle combiné. ll s’agira des premières centrales FlexEfficiency 50 à être connectées à un réseau national.

GE précise que ce moyen de production d’un nouveau genre combine la flexibilité à l’efficacité énergétique, tout en rejetant peu de C02. La centrale sera située à Bouchain au nord de la France, où se trouve déjà une centrale EDF. La production attendue est estimée à 510 mégawatts, soit un volume équivalent à la consommation de 600 000 foyers, pour un investissement de près de 500 millions de dollars.

Paul Browning, président de la filiale GE Thermal Products présente ce partenariat : « Comme GE, EDF connait la valeur de l’innovation technologique, et nous sommes très heureux de nous allier pour ce développement. Ce partenariat stratégique avec l’un des principaux producteurs mondiaux d’électricité démontre l’intérêt à développer notre technologie FlexEfficiency, efficace et peu polluante ». Il ajoute que cet accord est le dernier exemple d’une longue tradition de projets communs. « EDF et GE travaillent ensemble depuis près de 40 ans, et chaque entreprise s’investit pour réinventer et renforcer cette alliance. Très en pointe technologiquement, la centrale FlexEfficiency 50 nous permettra d’être plus efficace en matière de production énergétique tout répondant au challenge de la réduction des émissions de gaz à effet de serre ».

Une efficacité énergétique accrue

La nouvelle centrale est conçue pour accroitre son efficacité énergétique de 60% par rapport aux centrales actuelles. Les entreprises affirment que cette efficacité permettra à la centrale de s’adapter à des variations de la demande sur le réseau, et ouvrira la voie à un usage accru des sources renouvelables comme l’éolien ou l’énergie solaire.

Le PDG d’EDF Henri Proglio insiste sur la technologie de la future centrale : « la capacité de production de la turbine à cycle-combiné gaz témoigne de la modernisation actuelle des centrales à énergie fossile d’EDF, et de l’engagement du groupe vers l’innovation. Cela consolide aussi notre position de leader du marché de l’électricité, en tant que concepteur et fabricant. »

Cette usine devra aider la France à atteindre ses objectifs 2020 de production à travers des énergies propres. La centrale inclura  une turbine à gaz 9FB de nouvelle génération, une turbine à vapeur 109D-14 alimentée par la chaleur humide du réacteur à gaz, un générateur W28, un système de contrôle Mark VI et  un générateur à récupération de chaleur. Cette annonce fait suite à d’autres projets similaires de centrales de GE en Turquie, en Chine et au Japon.

A lire aussi :

Bookmark and Share

About admin