Aux USA, le nouveau label Energy Star

energy star, économies d'énergie, efficacité énergétiqueAux Etats-Unis, le Département de l’énergie (DOE) et l’Agence de protection environnementale (EPA) ont annoncé le lancement d’un nouveau label Energy Star pour les produits aux meilleures performances énergétiques. Pour l’instant limité à certaines catégories de produits, le programme sera étendu en 2012.

Pourquoi ce nouveau label ?

Régulièrement critiqué ces dernières années, le programme Energy Star a particulièrement été mis en cause en 2009 par un audit interne du Département de l’énergie. Le rapport soulignait son échec à prouver que tous les produits labélisés répondaient  aux exigences du programme. Plus grave, un article de la revue Consumer Report de 2010 indiquait que 75% des lave-vaisselles, télévisions et déshumidificateurs arboraient le label, alors que l’objectif initial était de mette en valeur uniquement les produits les plus performants.

Poussés à réagir, le DOE et l’EPA ont cherché à résoudre les failles du processus de labélisation, notamment à travers la création d’un programme « super star » pour les produits les plus efficients. Dans certaines catégories,  la labélisation «  plus efficient » ne récompense que les 5% des produits les plus aboutis énergétiquement. Plus globalement, ce nouveau système vise à récompenser le premier tiers des produits les plus avancés techniquement et particulièrement remarquables en matière d’économie d’énergie.

L’objectif est de rendre ces produits facilement identifiables tout en optimisant les factures énergétiques des particuliers et en réduisant leur impact environnemental.

Quels sont les produits les plus efficients ?

Les fabricants à la recherche de ce label postuleront auprès de l’EPA. Le produit devra ensuite être approuvé par un organisme de certification reconnu par l’EPA en plus de répondre à un certain nombre de critères préétablis.

Dans une lettre de mai 2011, l’EPA publie les catégories éligibles à ce nouveau label comme les lave-linges, les équipements de chauffage et de climatisation, les téléviseurs, réfrigérateurs et congélateurs. Un critère géographique est pris en compte dans certaines catégories comme les équipements de chauffage et de climatisation, l’efficacité énergétique devant être évaluée  différemment selon les régions. Enfin toutes les tailles d’un même produit ne recevront pas forcément le label, pour prendre en compte l’intensité énergétique de chaque unité (découvrez les produits éligibles cette année).

Les objectifs de cette nouvelle classification

Avec cette nouvelle norme, le programme Energy Star cherche à répondre à plusieurs objectifs :

  • Réaffirmer sa crédibilité
  • Proposer une information plus précise sur les performances énergétiques d’un produit
  • Récompenser les fabricants les plus écologiques
  • Stimuler l’innovation

Actuellement, le label s’applique à plus de 60 catégories de biens, en plus de la classification de l’immobilier commercial, industriel et des  particuliers. Pour l’année 2010, le programme aura permis aux américains d’économiser 18 milliards de dollars de facture énergétique et d’éviter des émissions de gaz à effet de serre équivalentes à 33 millions de véhicules. Cette nouvelle classification pourra certainement faire bien mieux !

Bookmark and Share

About admin